Imprimer

La saison d'été est à nouveau là :
ouverture du Musée tous les jours sauf le mardi, de 14h à 18h
Nous vous rappelons aussi la possibilité de visites guidées,
sur rendez-vous au 03 86 34 03 19

 

Au coeur du centre historique d'Avallon, à deux pas de l'impressionnante Tour de l'Horloge, le musée remonte l'histoire d'Avallon et de l'Avallonnais depuis le paléolithique avec les fouilles d'Arcy-sur-Cure, jusqu'aux créations de l'orfèvre Jean DESPRES. De jeunes créateurs oeuvrent à présenter les collections du musée, invitant le public à poser son regard sur l'art, l'humanité et la création contemporaine.
Depuis l'été 2011, le musée présente l'unique et exceptionnelle "Collection Yao, mien et Mun, de Chine, Vietnam, Laos et Thaïlande".


HORAIRES ET TARIFS

entree%20musee.jpg

 











Au rez-de-Chaussée :

Salles d'expositions permanentes du musée de l'Avallonnais

Couloir d'entrée :
Le collège et les donateurs - portraits d'avallonnais


Espace accueil : Adolphe GUILLON:
Adolphe Irénée Guillon (Paris 1829-Vézelay 1896), peintre paysagiste


La salle des « pierres qui parlent » et qui raconte l’histoire d’Avallon depuis les celtes :
Pour raconter l’histoire d’Avallon, ville clef entre Morvan (Massif Central) et Bassin parisien


Couloir SCHNEIT :
Un peintre du Second Empire qui transmet le goût de l’art aux futurs créateurs du Musée : DEGOIX et GARIEL 


Salle LOISEAU-BAILLY :
LOISEAU-BAILLY, d’origine modeste, un sculpteur d’œuvres monumentales apprécié dans les années 1880.


Salle VIGOUREUX :
Un artiste avallonnais disciple de LOISEAU-BAILLY, auteur de sculptures monumentales dans les années 1920-1930.


Salle DESPRÉS :
Avallonnais d’adoption et célèbre orfèvre art-déco des années 1920-1930.
Avec ses œuvres, des créations de ses amis Giorgio de CHIRICO, André PIOT, Paul JOUVE


Salle des étoiles :
Celles crées par Georges ROUAULT et commandées par Monsieur GOLDSMIDT pour le musée d’Avallon, et aussi les œuvres offertes au public par des industriels et des amateurs : les GARIEL, Léon DEGOIX, qui ont su attirer en avallonnais les artistes parisiens.


Salle du Miserere :
En raison de la présence au Musée de l’Avallonnais des « Stella » de  Georges ROUAULT, la Direction des Musées de France met en dépôt en 1974 un tirage des 58 planches gravées du « Miserere »


Salle histoire d’armes :
La guerre a balayé aussi l’Avallonnais, depuis la nuit des temps.

Les armes qui se retrouvent dans le musée, sont les témoignages d’aventures individuelles  au sein de la grande Histoire.


Au 1er étage :


Collection Yao Mien Mun

Actuellement au Musée

Visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats

Connexion